De nouvelles découvertes archéologiques à Abu Dhabi mettent en lumière le commerce mondial et l’innovation à l’âge du Bronze

0
9

ABU DHABI, Émirats arabes unis, 30 janvier 2024 /PRNewswire/ — Près de 65 ans après les premières fouilles archéologiques à Abu Dhabi, de nouvelles découvertes mettent en évidence le rôle de l’émirat dans le commerce régional et mondial, ainsi que la résilience et l’innovation des sociétés régionales de l’âge du Bronze.

Les fouilles récentes effectuées sur l’île de Sas Al Nakhl, connue localement sous le nom d’Umm an-Nar, ont révélé du bitume correspondant à des sources de l’ancienne Mésopotamie (l’Irak actuel) utilisé pour imperméabiliser les poteries, ainsi qu’une fosse de stockage recouverte d’argile. Un fragment porte l’empreinte de bois et de deux morceaux de corde et faisait probablement partie d’un bateau de l’âge du Bronze.

Umm an-Nar est connue pour ses cimetières monumentaux de l’âge du Bronze. Ces nouvelles découvertes suggèrent qu’il s’agissait également d’un port prospère avec une importance internationale considérable, entre 2800 et 2200 avant notre ère. Les échanges se faisaient avec la Mésopotamie et la vallée de l’Indus (le Pakistan et l’Inde d’aujourd’hui).

30 000 os exceptionnellement bien conservés révèlent de nouvelles informations sur un régime alimentaire de l’âge du Bronze composé de poissons, d’oiseaux de mer et de dugongs (vaches de mer). Les ossements de grands animaux concentrés autour d’un grand foyer circulaire suggèrent des activités communautaires ou cérémonielles. Certains de ces os ont été transformés en objets comme des spatules et des broches.

Un thème récurrent des fouilles menées à Abu Dhabi est l’utilisation attentive et innovante par les civilisations anciennes des ressources naturelles, telles que le cuivre, les perles, le plâtre et l’eau douce, afin de faciliter le commerce international, d’assurer la subsistance des communautés et d’établir la prospérité. Les archéologues pensent que les découvertes de l’âge du Bronze faites dans l’émirat ne représentent qu’une fraction de ce qui reste à découvrir de la culture de cette période à Umm an-Nar (2700-2000 avant notre ère).

S.E. Mohamed Khalifa Al Mubarak, président du ministère de la Culture et du Tourisme d’Abu Dhabi, a déclaré : « Notre père fondateur, Sheikh Zayed, a joué un rôle déterminant dans la compréhension de l’histoire d’Abu Dhabi grâce à sa passion pour la terre et le peuple des Émirats arabes unis. L’ambitieux programme archéologique du DCT d’Abu Dhabi est un engagement à perpétuer cet héritage pour découvrir, préserver et faire connaître le passé de notre pays ».

Les découvertes faites par l’équipe d’archéologues du ministère de la Culture et du Tourisme d’Abu Dhabi modifient les perspectives mondiales de la région, qu’il s’agisse des chambres funéraires de l’âge du Bronze ou des systèmes d’irrigation souterrains complexes. Sept sites de fouilles sont actuellement en activité à Abu Dhabi, notamment à Al Ain, Sas Al Nakhl, l’île de Ghagha et l’île de Delma, où des sites datant d’il y a plus de 8 500 ans sont explorés. De nombreuses découvertes seront exposées dans le futur musée national Zayed.

Photo – https://mma.prnewswire.com/media/2328863/Department_of_Culture_and_Tourism.jpg