La Moscow Fashion Week met la Mode Modeste à l’honneur en mars 2024.

DFC

Du 1er au 8 mars 2024, la Moscow Fashion Week a mis en avant la « Modest Fashion », une « mode pudique », inspirée par les différentes traditions et principes islamiques et de la notion de décence qui en découle. Cette plateforme internationale a présenté le travail de plus de 120 créateurs de mode originaires de Russie et de 10 pays du monde entier, dont l’Égypte, la Tunisie, l’Indonésie, la Chine et l’Afrique du Sud, mettant en scène une palette diversifiée d’expressions créatives fondées sur la sobriété et la décence.

ZUHAT et MEASURE, les marques de mode russes du Daghestan, la région musulmane de Russie, ainsi que l’indonésienne IRMASARI JOEDAWINATA, ont présenté avec succès des collections qui reflétaient l’essence de la pudeur islamique. MEASURE réinterprète la culture vestimentaire musulmane avec des superpositions nuancées et des textures riches, tandis que ZUHAT s’inspire de photographies anciennes. La ligne inspirée de l’océan d’IRMASARI JOEDAWINATA reflète la tendance croissante qui s’impose dans le milieu de la mode pour la mode pudique.

Le devant de la scène a également mis en vedette des designers arabes tels que la Tunisienne Anissa Aida, ainsi que les Egyptiennes Alia Abaza et Waseem Khadra, chacune présentant des collections culturellement riches. Anissa Aida harmonise les silhouettes arabes avec une finesse architecturale, et Alia Abaza prône la tranquillité à travers des designs intemporels. Waseem Khadra, quant à lui, présente des pièces inspirées de la diversité sociétale, privilégiant confort et intégrité.

Cadré dans la plus grande ville d’Europe, la Moscow Fashion Week a attiré les passionnés de mode du monde entier, les médias et les célébrités. Parmi les stars, la légende du cinéma italien Ornella Muti était présente, apportant son soutien à sa fille et influenceuse Naike Rivelli, qui a ébloui le podium, lors de son passage pour la marque russe Maison ESVE. L’actrice chinoise Lily Ji, célèbre pour ses rôles dans Pacific Rim: Uprising et Skiptrace, a présenté́ sa propre collection de robes chinoises traditionnelles vintage centenaires, célébrant son héritage culturel au milieu des festivités de la mode moscovite. La liste des invités notables comprenait l’actrice turque Gizem Karaca (Safir).

La Moscow Fashion Week a débuté par la collection asymétrique de Lena Karnauhova inspirée des transitions saisonnières, suivie de la marque émergente moscovite BITTE__RUHE qui a adopté l’esthétique enchanteresse « sirène » avec sa collection éthérée. De plus, la marque Abzaeva s’est plongée dans la culture nomade de la Bouriatie, tandis que la marque KUZINA a milité pour l’inclusion en mettant en scène des mannequins trisomiques, élargissant ainsi les horizons de l’inclusion dans la mode.

La Moscow Fashion Week va au-delà de la simple présentation de collections de designers ; elle constitue une plateforme destinée à relier plus de 300 boutiques russes pour explorer de nouveaux talents dans un cadre showroom. L’événement, diffusé en direct auprès d’un public couvrant 50 pays, attire plus de 70 000 spectateurs et 5 millions de spectateurs numériques chaque saison, et est complété par une variété de conférences, de « masterclasses » et d’espaces dédiés aux expositions de marques locales.

Pour de plus amples détails sur ce mélange de « Mode Modeste » et de narration culturelle, veuillez consulter moscowfashion.ru ou contacter press@moscowfashion.ru

Consulter les photos via le lien suivant :https://drive.google.com/drive/folders/1MZLmkvjNMrIkWO1gss1p3VVoE3KxsRvC?usp=drive_link

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.