Le Groupe BUTEC conclut une opération de croissance externe au Maroc et renforce son empreinte africaine dans les métiers de l’énergie et de l’environnement

0
10

Casablanca, Maroc–()–Le Groupe BUTEC, leader régional au Moyen-Orient et en Afrique du Nord dans les secteurs de l’environnement, de l’énergie et de la construction industrielle a acquis la totalité des activités marocaines de la Société des Eaux de Marseille, filiale du Groupe Veolia, par le rachat des actions de Eaux de Marseille – Maroc (EMM) le 17 janvier 2024.

EMM opère dans les domaines de l’eau, de l’assainissement, de la relation client, et dispose d’un portefeuille de clients publics et privés.

L’acquisition de EMM s’inscrit dans la continuité de la stratégie de croissance du Groupe BUTEC en Afrique et au Moyen Orient dans des métiers essentiels pour la préservation de l’environnement moyennant la rationalisation des ressources en eau et en énergie. Le Groupe BUTEC a récemment acquis l’ensemble des filiales africaines du Groupe Engie actives dans le domaine des services à l’énergie et est opérateur d’un projet de réduction des fuites énergétiques au Liban sur un réseau desservant près de 2 millions de consommateurs.

S’exprimant à l’occasion de cette acquisition, le CEO du Groupe BUTEC, Ziad Younès a exprimé « la volonté du groupe à travers cette opération de monter en compétences dans les domaines de la gestion des services essentiels, plus particulièrement dans tout ce qui touche à l’optimisation de la ressource en eau et la réduction du stress hydrique ».

À propos du Groupe BUTEC

Le Groupe BUTEC, basé à Beyrouth et à Dubaï, est un groupe privé actif dans les métiers de la Construction et des Services, ayant un actionnariat entrepreneurial complété par l’IFC (Groupe Banque Mondiale) et le management. Depuis sa fondation en 1964, le Groupe BUTEC est un leader régional, notamment dans les secteurs de l’environnement, de l’énergie, de l’Oil & Gas et de la construction industrielle au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, déployant plus de 7 000 collaborateurs dans une dizaine de pays, et un track-record de projets majeurs.

*Source: AETOSWire