Merck continue la lutte contre la schistosomiase dans un Labo de Narration

DFC

(BUSINESS WIRE)– Merck, un acteur majeur du domaine des sciences et des technologies, a annoncé les lauréats de son Labo de Narration sur la bilharziose 2024 en Éthiopie. Cette initiative novatrice vise à développer des solutions créatives afin de sensibiliser au sujet de la schistosomiase et, ce faisant, provoquer un changement de comportement.

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20240402164642/fr/

La schistosomiase est l’une des maladies parasitaires les plus répandues, elle affecte plus de 240 millions de personnes à travers le monde. C’est une affection chronique, considérée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) comme l’une de 21 maladies tropicales négligées (MTN). Les MTN sont des maladies liées à la pauvreté ayant des répercussions économiques et sociales très importantes. Également connue sous le nom de bilharziose, la maladie est transmise par une exposition cutanée à des parasites dans les plans d’eau et peut avoir des conséquences graves pour la santé. La schistosomiase est endémique en Éthiopie et touche plus de 15 millions de personnes.

« Le contrôle et l’élimination de la schistosomiase et d’autres MTN d’ici 2030 fait partie du plan stratégique national du Ministère de la santé. Nous nous réjouissons du soutien de longue date de Merck à nos efforts nationaux via la fourniture à grande échelle de traitements pendant de nombreuses années et des initiatives additionnelles comme le Labo de Narration sur la bilharziose », a déclaré Fikre Seife, le responsable du programme national sur les maladies tropicales négligées au Ministère éthiopien de la santé.

Merck est fermement résolue à éliminer la schistosomiase. La société a adopté une approche intégrée en étroite collaboration avec des partenaires dans le monde entier, associant traitement, recherche et développement, éducation sanitaire et défense des intérêts. La société fournit jusqu’à 250 millions de comprimés chaque année à l’OMS pour traiter la schistosomiase en Afrique subsaharienne. À ce jour, Merck a fait don de deux milliards de comprimés, permettant de traiter environ 800 millions de personnes.

« L’un de nos trois objectifs de développement durable vise à améliorer la vie d’un milliard de personnes jusqu’en 2030. Notre programme d’élimination de la schistosomiase contribue à cet objectif de manière substantielle. En tant qu’entreprise familiale, nous pensons en termes de générations plutôt qu’en termes d’années, raison pour laquelle nous avons pris l’engagement de lutter contre la schistosomiase jusqu’à son élimination définitive », a expliqué Ramsey Morad, vice-président directeur et responsable de la région MEAR (Moyen-Orient, Afrique, Turquie et Russie/CEI) chez Merck.

Le Labo de Narration sur la bilharziose géré par Merck ambitionne d’accroître les connaissances propres à la maladie chez les groupes à risque, et appuie les efforts nationaux pour combattre les MTN grâce à des outils d’éducation à la santé supplémentaires, adaptés au contexte local. Entre le 18 et le 22 mars, un groupe de narrateurs éthiopiens s’est réuni pour mettre au point des solutions éducatives innovantes axées sur la schistosomiase. Une commission de juges a sélectionné la meilleure solution, qui a reçu un prix de 10 000 euros. Un groupe ayant présenté un théâtre participatif multimédia suscitant une prise de conscience sur la bilharziose chez les jeunes hommes adultes travaillant dans des usines sucrières a été choisi comme vainqueur. L’équipe va à présent démarrer les travaux de mise en œuvre de son projet en collaboration avec Merck.

« Nous avons vu des présentations convaincantes aujourd’hui et cela n’a pas été facile de n’en choisir qu’une. Au final, nous avons retenu Team Buna car c’est une solution innovante et applicable localement, qui peut également être adaptée aux communautés environnantes », a déclaré Johannes Waltz, responsable du programme d’élimination de la schistosomiase chez Merck, à l’issue des dernières présentations.

Pour en savoir plus sur la manière dont Merck s’est engagée à éliminer la schistosomiase, consultez le site : www.merckgroup.com/schistosomiasis

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.